Une brouille inquiétante entre la RDC et la Monusco

Le gouvernement de Kinshasa a renoncé à tout soutien, militaire, matériel ou logistique de la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (Monusco, pour une offensive tant attendue de son armée contre les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), groupe rebelle basé en République démocratique du Congo (RDC) et accusé d’avoir participé au génocide de 1994 au Rwanda. Continue reading